de fr it

RolfHochhuth

1.4.1931 à Eschwege (Hesse), ressortissant allemand. Fils de Friedrich Ernst Walter, fabricant de chaussures. 1) Marianne Heinemann, 2) Dana (Danica) Pavic, d'origine yougoslave, 3) Ursula Euler. Apprentissage de libraire. Lecteur dans une maison d'édition, H. devient écrivain, s'installe en 1963 à Riehen et Bâle, plus tard aussi à Berlin. A partir des années 1960, il est l'un des dramaturges les plus controversés des pays germanophones. Dans ses pièces, il tente de mettre à découvert des conflits politiques et des disfonctionnements sociaux à l'aide de matériel documentaire, tout particulièrement dans Le Vicaire (1963, all. 1963), qui traite de l'attitude du pape Pie XII durant la Deuxième Guerre mondiale. Outre des drames, des nouvelles et des récits, H. a aussi publié de nombreux essais sur l'histoire, particulièrement sur l'histoire contemporaine. Il a reçu plusieurs distinctions, notamment le prix des beaux-arts de la Ville de Bâle (1976) et le Geschwister-Scholl-Preis (1980).

Sources et bibliographie

  • Alle Dramen, 2 vol., 1991
  • Fonds littéraire, ALS
  • R. Taëni, Rolf Hochhuth, 1977
  • R. Hoffmeister, Rolf Hochhuth: Dokumente zur politischen Wirkung, 1980
  • R. Wolff, éd., Rolf Hochhuth, 1987
  • N. Ritzer, Alles nur Theater?, mém. lic. Fribourg, 2005
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1.4.1931
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature