de fr it

JosefHug

7.12.1903 à Untervaz, 6.10.1985 à Walenstadt, cath., d'Untervaz. Fils de Josef Anton, ouvrier typographe. Célibataire. Jeunesse caractérisée par la pauvreté et de nombreux changements de domicile. Dernière année scolaire à Flums en 1918. Vu sa mauvaise situation financière, H. dut renoncer à une formation d'instituteur et fut ouvrier de filature durant une dizaine d'années. Malade, il perdit son emploi et devint vannier. Auteur de plusieurs récits en dialecte, qui furent parfois retransmis à la radio avant même d'être publiés: S Gmaiguet (1959), Der Valtilenz (1961), Dunggli Wolgga ob Salaz (roman, 1967), Der Rhy chunnt hoch (1973). Ses mémoires (Erinnerungen eines Korbmachers, 1977) parurent en bon allemand. Prix de la culture de la communauté de vallée du Pays de Sargans (1974).

Sources et bibliographie

  • Gesammelte Werke, 2 vol., 2003
  • Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 8, 253
  • B. Lipp, «Josef Hug, ein Mundartdichter, 1903-1985», in Anno Domini: Jahresbericht des Untervazer Burgenvereins, 8, 1987 (suppl.)
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 7.12.1903 ✝︎ 6.10.1985
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature