de fr it

AlfredHuggenberger

26.12.1867 à Bewangen (aujourd'hui commune de Wiesendangen), 14.2.1960 à Sankt Katharinental (commune de Diessenhofen), prot., de Bertschikon et Frauenfeld. Fils de Salomon, petit paysan. Berta Schmid. Tout en exploitant le domaine paternel dès 1896 et une petite ferme à Gerlikon dès 1908, H. fut un écrivain du terroir, l'un des plus appréciés de son époque. Le quotidien des paysans fournit la matière de ses romans, de ses farces à succès (Der Heiratsvermittler, 1898; Der Obigschoppe, 1921) et de ses poèmes, dont beaucoup, à l'instar de Chom mer wänd i d'Haselnuss! (1924), furent mis en musique. Son recueil de poèmes non dialectaux Hinterm Pflug (1907) le fit connaître dans tout l'espace germanophone et lui permit de publier dans des revues allemandes. Ses romans réalistes sur la vie à la campagne (Die Bauern von Steig, 1913; Die Frauen von Siebenacker, 1925) parurent en Allemagne. Dans les années 1930 et 1940, H. se laissa récupérer par les nazis de manière croissante: il reçut le prix Johann Peter Hebel à Wiesental (1937). Sénateur honoraire de l'académie allemande de Munich et Prix Erwin von Steinbach de l'université de Fribourg-en-Brisgau (1942). En 2000, une société Alfred Huggenberger a été fondée à Islikon.

Sources et bibliographie

  • D. Larese, éd., Alfred Huggenberger erzählt sein Leben, 1958 (rééd. 2000, avec bibliogr.)
  • H. Brauchli, éd., Gedenkausgabe zum 100. Geburtstag, 4 vol., 1967
  • Dorf und Acker, 1992 (22000)
  • Fonds, StATG
  • H. Kägi, Alfred Huggenberger, 1937
  • F. Wartenweiler, Alfred Huggenberger, [1969]
  • W. Schmid, «Alfred Huggenberger und die Deutschen», in Thurgauer Jahrbuch, 2003, 77-82
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 26.12.1867 ✝︎ 14.2.1960
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature