de fr it

JohannesJegerlehner

9.4.1871 à Thoune, 17.3.1937 à Berne, protestant, de Walkringen. Fils de Friedrich, garçon meunier, et d'Anna Elisabeth Hofer. 1901 Emma Schreiber. Etudes d'histoire, de géographie, de langue et littérature italiennes à Berne, doctorat en 1896. Jegerlehner enseigna à Lyss, à l'école normale de Hofwil et au gymnase municipal de Berne. Collectionneur de contes et légendes, il publia de nombreux récits et romans destinés principalement aux jeunes et basés sur des faits historiques. Il en situait le plus souvent le décor dans les montagnes du Valais et de l'Oberland bernois (Marignano, 1911; Die Rottalherren, 1934). La littérature alpestre de Jegerlehner, dont la popularité s'étendait jusqu'en Allemagne, est marquée par une représentation romantique de la nature et reste très éloignée de toute critique sociale. Quelques-unes de ses œuvres ont été traduites en français ou en anglais.

Sources et bibliographie

  • Neue Deutsche Biographie, 10, 1974, 385
  • Kosch, Deutsches Literatur-Lexikon, 8, 1981, 543-545
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 9.4.1871 ✝︎ 17.3.1937
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature