de fr it

Johannes vonRinggenberg

vers 1270, après le 15.10.1350 à Ringgenberg. Fils de Philipp et d'Agnes von Stretelingen (?). Baron. une fille d'Arnold von Wädenswil. Petit seigneur de l'Oberland bernois, R. se défendit sans succès contre l'emprise des Habsbourg et celle, montante, de Berne. En 1308, il conclut un traité de combourgeoisie avec Berne contre les Habsbourg. Il demeura neutre pendant la guerre de Morgarten et celle de Laupen. Lorsque Berne affirma son hégémonie sur l'Oberland, après 1315, il entra au service de l'empereur Louis de Bavière, que Berne ne reconnaissait pas. R. est en outre l'auteur de dix-sept strophes en vers du Codex Manesse, qui contient une miniature le représentant avec ses armoiries. Ulrich Boner, dont il était le mécène, lui dédia son recueil de fables, Der Edelstein.

Sources et bibliographie

  • R. Durrer, «Die Freiherren von Ringgenberg, Vögte von Brienz, und der Ringgenberger Handel», in JSG, 21, 1896, 195-392
  • K. Ruh et al., éd., Die deutsche Literatur des Mittelalters, 4, 21983, 721-722
  • M. Schiendorfer, éd., Die Schweizer Minnesänger, 1, 1990 (éd. revue d'après celle de K. Bartsch)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1270 ✝︎ après le 15.10.1350