de fr it

LaPart-Dieu

Ancien couvent de chartreux dédié à Marie, La P. (lat. Pars Dei) fut fondée en 1307 par Guillemette de Grandson et son fils Pierre III, comte de Gruyère, sur la comm. de Gruyères, dans une clairière sur le flanc du Moléson au-dessus de la Trême (diocèse de Lausanne).

De nombreuses donations, en particulier des comtes de Gruyère, ainsi que des acquisitions propres (forêts, mais aussi vignes) permirent de constituer un domaine très étendu (Gruyère, Pays de Vaud), comprenant notamment une maison à Vevey. En 1555, la chartreuse passa sous la domination de Fribourg, qui la soumit à une stricte surveillance. En 1601, un incendie détruisit une partie des bâtiments et le gouvernement fribourgeois prétendit alors supprimer le couvent, sans succès. D'autres tentatives de sécularisation échouèrent encore au XVIIIe s. En revanche, La Valsainte, avec qui la chartreuse entretenait des liens étroits, fut supprimée en 1778; ses moines rejoignirent alors ceux de La P. Les Français occupèrent les lieux en 1798. Après un incendie dévastateur (1800), les religieux durent être déplacés jusqu'à ce que le couvent ait été remis en état (1805). Il devint le refuge des chartreux étrangers chassés de chez eux. Après sa fermeture (1848), la bibliothèque et les archives furent transférées à l'Etat, les biens et les bâtiments conventuels vendus (1856). Les moines, pour la plupart restés en Suisse, voulurent rétablir la chartreuse après la chute du gouvernement radical. Un arrêté du Grand Conseil fribourgeois dans ce sens échoua devant l'opposition de la propriétaire des lieux (1861). Les moines se tournèrent alors vers La Valsainte, qu'ils reconstruisirent (1863). Parmi les personnalités qui se sont distinguées à La P., on citera le légendaire "moine dormeur" Jean Joseph Hermann, inventeur, astronome et auteur d'ouvrages de piété. En 1862, le grand cloître et les maisonnettes furent presque entièrement démolis; le corps central du couvent et l'église ont été pour l'essentiel conservés en l'état.

Sources et bibliographie

  • HS, III/4, 173-239
Liens
Notices d'autorité
GND