de fr it

FritzLiebrich

7.12.1879 à Bâle, 30.3.1936 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Johann Friedrich, commerçant et hôtelier, et de Lina Ruesch, de Berthoud. 1903 Gertrud Laur, institutrice, chargée de cours et bibliothécaire. Gymnase classique et école normale à Bâle. L. fut instituteur à l'école primaire Sevogel de sa ville natale (1901-1934). Il est l'auteur d'une biographie de Johann Peter Hebel (1918) et de la pièce dramatique en dialecte Masken (1920). L. a aussi laissé des poèmes en dialecte (Die stille Gasse, 1924) et en allemand (Meine Stadt, 1925), ainsi qu'une étude sur Johann Peter Hebel et Bâle (1926). Le recueil de poésies en dialecte D'Fähri parut en 1932, tandis que Die baseldeutschen Gedichte furent publiées à titre posthume en 1979. Membre du PEN-Club, des Sociétés suisses des poètes et des amis de la littérature, de la Fondation Hebel de Bâle et de la loge numéro 11 de l'ordre des Odd Fellows (dit des trois anneaux).

Sources et bibliographie

  • L. Reber-Liebrich, éd., Fritz Liebrich, 1991
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 7.12.1879 ✝︎ 30.3.1936
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature