de fr it

LeonhardMeister

2.12.1741 à Neftenbach, 23.10.1811 à Kappel am Albis, prot., de Zurich. Fils de Johannes, pasteur, et d'Anna Künzlin. 1799 Anna Maria Steffan, fille de Hans Jakob, marchand. Etudes de théologie à Zurich, consécration (1764). Précepteur chez le futur landamman Jakob Zellweger à Trogen (1767-1769), puis professeur de géographie et d'histoire à l'école d'art de Zurich (1773-1791). Ses prises de position publiques en faveur de la démocratie valurent à M. de tomber en disgrâce (1777). Pasteur à Saint-Jacques-sur-la-Sihl (1791-1799), secrétaire de rédaction du Directoire helvétique à Lucerne, puis à Berne (1799), pasteur à Langnau am Albis (1800-1807), puis à Kappel (1808-1811). Sa publication Sammlung Romantischer Briefe (1768) le fit connaître en Allemagne. Auteur d'ouvrages de vulgarisation philosophique et historique, destinés en particulier aux femmes (Monatschrift für Helveziens Töchter, 1793; Der Philosoph für den Spiegeltisch, 1796). Disposant d'un réseau étendu à l'étranger, M. contribua à la diffusion des idées des Lumières.

Sources et bibliographie

  • Killy, Literaturlex., 8, 86
  • S. Zurbuchen, «Die Zürcher Popularphilosophie», in Alte Löcher - neue Blicke, éd. H. Holzhey, S. Zurbuchen, 1997, 329-343
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 2.12.1741 ✝︎ 23.10.1811