de fr it

JohannesMerz

Page de titre de son œuvre originale, les poèmes en dialecte d'Hérisau sur la vie en Appenzell et à Saint-Gall, publiée à Saint-Gall en 1826 (Bibliothèque nationale suisse).
Page de titre de son œuvre originale, les poèmes en dialecte d'Hérisau sur la vie en Appenzell et à Saint-Gall, publiée à Saint-Gall en 1826 (Bibliothèque nationale suisse).

25.10.1776 à Hérisau, 16.2.1840 à Hérisau, prot., de Hérisau. Fils de Daniel, propriétaire d'une blanchisserie de toiles et membre du Conseil, et d'Anna Barbara Zuberbühler. 1801 Anna Maria Tanner, fille de Samuel, maître artisan. Parallèlement à sa profession de graveur de moules pour indiennes, M. écrivit les premiers textes lyriques en dialecte appenzellois en s'inspirant de l'exemple du Badois Johann Peter Hebel. Ses poèmes, écrits en dialecte de Hérisau (certains en hexamètres) ont pour thème la vie à Appenzell et dans la ville de Saint-Gall (Des poetischen Appenzellers sämtliche Gedichte in seiner Landessprache, 1826, troisième éd. fortement augmentée et avec des illustrations en 1836). Son œuvre lui valut une certaine considération, notamment parmi les germanistes, à qui il fit découvrir le dialecte appenzellois. Il est en outre l'auteur d'un inventaire des maisons de Hérisau (1822) et d'un dictionnaire des noms de lieux du canton d'Appenzell (1829).

Sources et bibliographie

  • S. Sonderegger, «Der Appenzeller Dialekt in Geschichte und Gegenwart», in AJb, 1986, 3-69, surtout 14-25
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 25.10.1776 ✝︎ 16.2.1840
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature