de fr it

Johann LudwigMeyer von Knonau

5.7.1705 à Weiningen (ZH), 2.11.1785 à Weiningen, prot., de Zurich. Fils de Hans Ludwig, bailli de Regensberg. Propriétaire terrien et seigneur, peintre et écrivain. Appartenant au cercle gravitant autour de Johann Jakob Bodmer et Johann Jakob Breitinger, M. est resté dans les mémoires grâce à ses fables nourries de sa propre expérience (Ein halbes Hundert neuer Fabeln, 1744) et à ses peintures reproduisant fidèlement la nature. Il illustra la troisième édition de ses fables de cinquante-huit gravures (1757). En contact avec Christoph Martin Wieland, M. traduisit en allemand les fables françaises de Béat Louis de Muralt. Johann Gottfried Herder et Abraham Emanuel Fröhlich s'inspirèrent de son œuvre.

Sources et bibliographie

  • Killy, Literaturlex., 8, 145
  • NDB, 17, 381
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 5.7.1705 ✝︎ 2.11.1785
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature

Suggestion de citation

Zymner, Rüdiger: "Meyer von Knonau, Johann Ludwig", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 10.11.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012115/2009-11-10/, consulté le 15.10.2021.