de fr it

AlbertMinder

5.2.1879 à Walkringen, 25.7.1965 à Berthoud, prot., de Limpach. Fils de Jakob, Jenisch. Célibataire. Etudes à l'école normale de Hofwil interrompues pour des raisons financières, formation de peintre à l'école des arts appliqués de Bâle. A partir de 1902, M. travailla quarante années comme peintre décorateur dans une fabrique de Berthoud. Actif dans le mouvement ouvrier, socialiste, il siégea au Conseil de ville (législatif) de Berthoud. Son engagement social se manifesta tant dans son œuvre picturale (Fabrik-Feierabend, 1909) que littéraire, comme le montrent ses poèmes politiques et son autobiographie Der Sohn der Heimatlosen (1925, rééditée en 1947 sous le titre Die Korber-Chronik). A sa retraite, M. installa dans une baraque à l'entrée de Berthoud une bibliothèque consacrée aux "enfants de la grand'route", démantelée après son suicide.

Sources et bibliographie

  • Volksrecht, 22.12.1965
  • R. Roth, «Zum 100. Geburtstag von Albert Minder», in Burgdorfer Jahrbuch, 1979, 56-64
  • Th. Huonker, «Albert Minder (1879-1965)», in Die Fahrenden, 2001, 15-17
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 5.2.1879 ✝︎ 25.7.1965
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature