de fr it

Altstättencouvent

Couvent de capucines, comm. d'A. SG. Diocèse de Constance jusqu'en 1814, sous administration apostolique de 1814 à 1823 et de 1836 à 1846, diocèse de Coire-Saint-Gall de 1823 à 1833, diocèse de Saint-Gall dès 1847. Dédié à la Vierge auxiliatrice.

Le couvent était à l'origine un béguinage, mentionné dès le milieu du XIIIe s., situé près du cimetière de l'église paroissiale Saint-Nicolas d'A., et déplacé en 1518 au Nonnental, son site actuel. Il devint en 1522 un couvent de franciscaines du tiers ordre. Après 1600, les sœurs adoptèrent l'habit, la clôture et les statuts réformés du couvent de Pfanneregg. L'église conventuelle fut consacrée en 1616. L'introduction de la clôture tridentine (1734) précède celle de l'adoration perpétuelle (1736). Lors de l'invasion française de 1798, dix-huit des vingt-deux sœurs se réfugièrent à Rankweil (A) pour trois semaines et demie. L'interdiction d'accueillir des novices, en vigueur de 1798 à 1812, fit chuter à huit le nombre des moniales qui, dans la première moitié du XIXe s., manquèrent de ressources matérielles et furent souvent privées de visites de la part d'autorités épiscopales en fréquente mutation. La situation ne se redressa qu'à l'arrivée de Maria Bernarda Bütler (1867), élue supérieure en 1880, qui non seulement rétablit les finances, mais mena une réforme générale avec l'aide de l'évêque Augustin Egger, introduisant le bréviaire romain en 1879. En 1888, il fallut limiter à trente sœurs les effectifs en forte croissance. La même année, Maria Bernarda Bütler entreprit une activité missionnaire en Amérique latine, qui sera couronnée de succès.

Maria Hilf a joué un rôle central dans le domaine de l'éducation des filles à A., reprenant l'école inférieure et l'école ménagère en 1838, l'école supérieure en 1853, fondant l'école réale en 1866, logeant dans ses murs un internat de 1870 à 1973 et l'école in der Klaus, ouverte en 1892, rénovée et agrandie au XXe s. En 1968, le couvent comptait quarante sœurs, en 1993 encore vingt-deux.

Sources et bibliographie

  • HS, V/1; V/2, 970-977