de fr it

Tedlingen

Ancien couvent de cisterciennes à Detligen, comm. Radelfingen BE. Première mention de moniales (sorores domus de Tedlingen) en 1282. L'établissement fut doté de biens entre 1282 et 1284 par l'abbaye cistercienne de Frienisberg et Mechtild von Seedorf, dont l'époux était décédé à Frienisberg, où il était frère lai. A la suite de difficultés lors de l'installation du couvent, Mechtild fonda en 1285 avec une partie des sœurs de T. un second monastère à Brunnadern près de Berne, Saint-Michel-en-l'Ile. Le couvent de T. ne fut jamais formellement incorporé dans l'ordre cistercien, bien que l'abbé de Frienisberg y jouât le rôle de père-immédiat. Le nombre des nonnes fluctua, de 1286 à 1528, entre 18 et 9. En 1419, la principale prit le titre de prieure. Le monastère, qui possédait des biens dispersés à Frieswil, Salvisberg, Kallnach, Bargen, Oltigen et Illiswil, fut supprimé en 1528 et le bâtiment vendu (vestiges encore visibles).

Sources et bibliographie

  • HS, III/3, 951-957
  • H.R. Sennhauser, Zisterzienserbauten in der Schweiz, 1, 1990, 63-65