de fr it

ArnoldNeher

29.9.1846 à Schaffhouse, 7.3.1906 à Schaffhouse, de Schaffhouse. Fils de Johann Conrad, propriétaire d'une fonderie, et de Carolina Stokar von Neunforn. 1877 Marie Rosa Wilhelmine Bäbler, fille de Johann Jacob. Scolarité à Schaffhouse, apprentissage de commerce à Genève interrompu en 1863, formation de jardinier à l'école d'horticulture de Gand (1864-1866) et à Sefton Park à Liverpool (1868-1870). Jardinier paysagiste indépendant à Schaffhouse (1870-1885). Avec Anton et Samuel Pletscher, de Schleitheim, les "chantres du Randen", N. fut le fondateur de la littérature en dialecte dans son canton. Ses pièces en un acte, écrites dans le dialecte de la ville de Schaffhouse, illustrent avec humour la vie locale.

Sources et bibliographie

  • E. Haug, «Vorwort», in Schaffhuserdütsch, 1906, I-V
  • Schaffhauser Biographien des 17., 18., 19. und 20. Jahrhunderts, 3e partie, 1969, 231-237
  • Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 11, 92
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 29.9.1846 ✝︎ 7.3.1906
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature

Suggestion de citation

Schmid, Christian: "Neher, Arnold", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 09.07.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012182/2009-07-09/, consulté le 30.10.2020.