de fr it

FritzRinggenberg

26.7.1891 à Leissigen, 22.4.1977 à Meiringen, prot., de Leissigen, bourgeois d'honneur de Meiringen (1964). Fils d'Albrecht, agriculteur, et de Susanna Margaritha Mühlemann. 1920 Johanna Brügger, fille d'Andreas. Ecoles à Leissigen, apprentissage de banque à Interlaken. Employé de banque à Berne, Delémont et Ajaccio (Corse), dès 1915 à la filiale de la Banque cantonale bernoise de Meiringen, directeur de 1920 à 1957. R. composa des Festspiele (Isen im Fiir, 1934; Im Ring, 1953), des pièces de théâtre (En niwwi Zyt, 1935; Am Fiischteraarhooren, 1947; D'Strahlhäx, 1956), des poèmes (Gedichte, 1961) et des ballades (Si sägen, dass vor alten Zyten, 1968; In hangenden Rächten, 1971) en dialecte de l'Oberhasli, œuvres qui témoignent de son attachement pour cette région ainsi que de sa connaissance de l'histoire et des traditions locales. Il écrivit aussi des drames (Sempach, 1940) et des romans (Die weisse Kugel, 1963; Jakob Leuthold, 1972) en allemand.

Sources et bibliographie

  • H. Sommer, éd., Drei Dichter des Berner Oberlandes, 1971
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 26.7.1891 ✝︎ 22.4.1977
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature