de fr it

Emil ErnstRonner

11.9.1903 à Saint-Gall, 14.3.2000 à Berne, prot., d'Oppikon (auj. comm. Bussnang). Fils de Heinrich, fonctionnaire des chemins de fer, et de Marie Koch. 1938 Liselotte Lindenmeyer, fille de Moritz, pasteur. Maturité à Berne, apprentissage de commerce (1922-1924), école normale du Muristalden (1927-1928). Instituteur à l'école nouvelle de Hof Oberkirch à Kaltbrunn (1928-1934), R. fut écrivain et journaliste indépendant au Berner Tagblatt (1934-1941), puis à nouveau instituteur à Berne (1941-1965). Membre du législatif de la ville de Berne pour le parti évangélique (1952-1963) et député au Grand Conseil (1960-1965). R. se fit connaître en 1924 avec le livre de contes Im Lande der Träume et publia ensuite des ouvrages pour les enfants et les jeunes, imprégnés de foi chrétienne, comme Florens der Pfadfinder (1928), ainsi que des traductions (Jules Verne, Hector Malot). Dès les années 1950, R. multiplia les romans biographiques. Prix de la Fondation Schiller suisse (1952) et prix de littérature de la Ville de Berne (1953 et 1957).

Sources et bibliographie

  • Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 13, 258-260
  • Y. Bättig, M. Wagner, Bibliografie der Berner Schriftstellerinnen und Schriftsteller von 1950-1993, 1997, 178-179
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 11.9.1903 ✝︎ 14.3.2000
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature