de fr it

JosefRoos

17.10.1851 à Honau, 29.3.1909 à Gisikon, cath., de Schüpfheim. Fils de Josef, boucher, et de Maria Villiger. Célibataire. Ecole normale à Hitzkirch. Instituteur (1872), puis directeur (1873-1874) de l'institut cantonal des sourds-muets à Hohenrain. R. fut employé dès 1874 dans des sociétés de chemins de fer et dans des bureaux d'ingénieurs ferroviaires à Lucerne et à Berne. Frappé d'un début de paralysie en 1886, il vécut ensuite chichement comme rédacteur d'almanachs et journaliste indépendant pour des organes de presse radicaux. Son recueil de textes en dialecte publié en 1892 (huit éditions de son vivant) le fit connaître comme représentant d'un dialecte lucernois de plus en plus "épuré", sous l'influence d'Otto von Greyerz et de Renward Brandstetter. Doué pour la narration humoristique de sujets d'actualité dans l'esprit "café de village", R. est surtout connu pour ses aphorismes et anecdotes.

Sources et bibliographie

  • W. Haas, éd., Deheim im Habsburgeramt, 1985 (avec postface)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 17.10.1851 ✝︎ 29.3.1909
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature