de fr it

GiacomoPerucchi

18.8.1813 à Stabio, 15.4.1870 à Stabio, de Stabio. Fils de Gottardo et de Brigida Ferrari. Lycée et séminaire à Côme, ordination en 1836. Curé de Morcote en 1847. P. fut l'un des fondateurs en 1837 de la Demopedeutica (société pour l'éducation populaire). Il travailla pendant de nombreuses années dans le domaine scolaire avec différentes attributions. Prêtre aux opinions libérales, il siégea au Grand Conseil tessinois (1848-1852) et approuva la suppression des corporations religieuses voulue par le régime radical. Il fut nommé en 1852 recteur du petit séminaire de Pollegio qui venait d'être sécularisé. En 1855, contre la volonté de l'évêque de Côme, mais avec le soutien des autorités, la population le choisit comme curé de Stabio. Excommunié en août 1855, il continua à exercer son sacerdoce pendant dix ans, avec quelques brèves interruptions. Le cas de ce prêtre réfractaire à la volonté de ses supérieurs, qui défraya longtemps la chronique, était étroitement lié aux rapports entre l'Eglise et l'Etat et à la question du diocèse tessinois.

Sources et bibliographie

  • C. Orelli, Rapporto Stato-Chiesa e questione diocesana nel Ticino della prima metà dell'Ottocento, mém. lic. Rome, 1993
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 18.8.1813 ✝︎ 15.4.1870
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature