de fr it

HermannSchneider

24.7.1901 à Bâle, 30.1.1973 à Bâle, prot., de Bâle et, en 1957, de Riehen. Fils de Hermann, commerçant, et d'Emma Gentner. 1) 1928 Elsa Martha Buess, fille de Karl Johann, 2) 1938 Rosmarie Herold, fille de Joseph. Etudes d'allemand, d'histoire de l'art et de philosophie à l'université de Bâle. Ecrivain indépendant et auteur de textes publicitaires. Rédacteur au Schweizerische Beobachter (1940-1967), S. écrivit des reportages, des récits et des rubriques biographiques. Ses pièces comiques ou sérieuses, en dialecte bâlois (réunies dans Dr erscht Akkord, 1937) et en allemand, furent représentées notamment par la société théâtrale de Bâle Quodlibet et dans le cadre des Münsterplatz-Spiele. Ses romans sont marqués par son vécu de la guerre. Membre du comité des Sociétés bâloise et suisse des écrivains, ainsi que du PEN-Club de Suisse alémanique. Prix de la Société suisse de radiodiffusion pour ses pièces radiophoniques, prix Johann Peter Hebel (1968).

Sources et bibliographie

  • Jenseits der Eisblumen, 1968
  • L. Wiesmann, éd., Siebzehn Basler Autoren, 1963, 80-84, 143 (avec bibliogr.)
  • Der Schweizerische Beobachter, 15.4.1972; 28.2.1973
  • Z'Rieche, 1974, 23-28 (avec bibliogr.)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 24.7.1901 ✝︎ 30.1.1973
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature