de fr it

KarlStamm

29.3.1890 à Wädenswil, 21.3.1919 à Zurich, prot., de Schleitheim. Fils de Jakob, maître fileur et propriétaire d'un commerce de verre et de vaisselle, et d'Anna Schoch. Célibataire. S. écrivit ses premiers poèmes qu'il illustra lui-même, alors qu'il était encore écolier (1904). En 1906, il entra à l'école normale de Küsnacht (ZH). Instituteur à Lipperschwendi (comm. Bauma, dès 1910) et à Zurich (dès 1914). Il se lia d'amitié avec le peintre Eduard Gubler, qui fit plusieurs fois son portrait. En 1917, il s'effondra en plein service actif et fut libéré après un long séjour à l'hôpital, avant de succomber à la grippe espagnole. Son œuvre comprend surtout de la poésie, notamment Das Hohelied (1913) et le recueil plutôt expressionniste Der Aufbruch des Herzens (1919, 21925), mais aussi un livre pour enfants (Die Kinder im Schlaraffenland, 1917, 21918).

Sources et bibliographie

  • E. Gubler, «Karl Stamm», in SchBeitr., 34, 1957, 353-368
  • E. Rohner, M. Zbinden, «Karl Stamm», in Helvetische Steckbriefe, éd. W. Weber et al., 1981, 208-214
  • Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 19, 179-180
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 29.3.1890 ✝︎ 21.3.1919
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature

Suggestion de citation

Furger, Carmen: "Stamm, Karl", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 27.02.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012312/2012-02-27/, consulté le 17.05.2021.