de fr it

Franz AugustStocker

21.3.1833 à Frick, 19.10.1892 à Bâle, cath., puis cath.-chr., de Bâle. Fils de Franz Xaver, aubergiste et buraliste postal, et de Juliana Mösch. 1876 Anna Maria Kay, fille de Zacharias, veuve de Samuel Alfred Weber. Ecole de district à Rheinfelden, école cantonale à Aarau. Dans la mesure où son imprimerie de Frick n'obtint pas le succès espéré, S. devint rédacteur du Schweizerbote à Aarau (1860) et des Basler Nachrichten (1871), dont il fut copropriétaire (1872-1884). Il publia Das Volkstheater der Schweiz (1890) et fonda en 1884 l'annuaire Vom Jura zum Schwarzwald qui parut jusqu'en 1892. Député radical au Grand Conseil bâlois (1875-1892). Membre de la Société suisse d'utilité publique et de la commission du théâtre de Bâle. On lui doit des pièces et des récits historiques. Pendant le Kulturkampf, S. fit partie de l'aile catholique libérale et fut cofondateur de la paroisse catholique-chrétienne.

Sources et bibliographie

  • Basler Nachrichten, 1892, no 284
  • BLAG, 1958, 748-749
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 21.3.1833 ✝︎ 19.10.1892
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature

Suggestion de citation

Andrea Brunner: "Stocker, Franz August", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 07.04.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012327/2011-04-07/, consulté le 01.12.2022.