de fr it

AlfredTobler

13.4.1845 à Teufen (AR), 9.9.1923 à Heiden, prot., de Lutzenberg. Fils de Hans Konrad, instituteur, chef de chœur, compositeur et auteur, et de Juliana Lutz. 1872 Elisabeth Hess, veuve de Jakob Theodor, fille de Friedrich Emanuel Füssli. Etudes de théologie à Bâle et Zurich, vicaire à Lütisburg et Enge (auj. comm. Zurich), puis études de chant chez Julius Stockhausen à Stuttgart et Francfort. T. mit un terme à sa carrière de chanteur lyrique (lieder et oratorios), couronnée de succès, après le décès de son épouse en 1887. Sur le conseil de son frère Gustav (->), il étudia le folklore et, de retour en Appenzell, devint populaire comme "père des chanteurs appenzellois". Editeur de plusieurs recueils de chants et musiques populaires, auteur d'ouvrages sur l'histoire et le folklore appenzellois, notamment sur les chansons (1890 et 1903), les blagues (1902, 151967) et les danses populaires (1904). Docteur honoris causa de l'université de Zurich (1914).

Sources et bibliographie

  • O. Alder, «Alfred Tobler», in AJb, 52, 1925, 1-45 (avec liste des œuvres)
  • E. Ziegler, «Alfred Tobler, ein Hörer Jacob Burckhardts», in AJb, 98, 1970, 55-69
  • A. Tunger, Geschichte der Musik in Appenzell Ausserrhoden, 1993
  • E. Züst, Wolfhalden, 1997, 213, 241-242, 277
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 13.4.1845 ✝︎ 9.9.1923
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature