de fr it

RudolfTrabold

26.7.1873 à Berne, 5.2.1948 à Berne, de Zollikofen. Fils d'Henri François et de Jeanne Susanna Suter. Célibataire. Etudes à Genève, Strasbourg et Paris, diplôme de médecin dentiste. Assistant à Graz, Toulouse, Strasbourg, Vienne et Bruxelles. T. exploita un cabinet dentaire à Strasbourg (1905-1913) et, avec un associé, à Chambéry (1913-1941), avant de revenir à Berne. Ecrivain, peintre paysagiste et comédien, il voyagea en Europe et en Afrique du Nord. Auteur de poèmes (Stolze Träume, 1902), de romans (Zwei Dächer, 1911; Die Herrin von Wulatten, 1920; Matthäus Schiner, 1942) et de nouvelles (Im Widerschein, 1920) en allemand, il est aussi l'auteur de pièces en dialecte bernois: D'Spraach qui, créée à l'Exposition nationale de 1914, donna une importante impulsion au Heimatschutztheater de Berne, Hurni Fritz (1921), Ächti Liebi roschtet nid (1921). Il créa par testament la fondation Rudolf Trabold à Zollikofen.

Sources et bibliographie

  • Berner Schrifttum der Gegenwart, 1925-1950, 1949, 159-160
  • Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 23, 275-276
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 26.7.1873 ✝︎ 5.2.1948
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature