de fr it

AdrienTurel

5.6.1890 à Saint-Pétersbourg, 29.6.1957 à Zurich, prot., d'Ollon. Fils d'André-Jerémie, professeur de gymnase vaudois, et de Franziska Therese Schmidt. 1) 1923 Margarethe Kallmeyer, 2) 1947 Lucie Welti. La famille revint en Suisse (1891), puis s'installa à Berlin (1900), où T. fit des études d'histoire, de langue et littérature allemandes et de langues romanes (dès 1912, inachevées). Il enseigna et édita ses premières œuvres littéraires (1917-1919). Dès 1920, il s'initia à la psychanalyse et travailla comme analyste, développant sa propre cosmogonie, qui culminait dans la conception quadridimensionnelle de l'être humain. En 1933, il fut emprisonné quelque temps. Après un séjour de six mois à Paris, il vécut dès 1934 comme écrivain indépendant à Zurich. Outre des poèmes, des pièces de théâtre, des essais et des romans, T. publia surtout des réflexions autobiographiques. La fondation Adrien Turel, créée à Zurich en 1958, encouragea la réédition de son œuvre, parue en 1974.

Sources et bibliographie

  • H. Eberhardt, W. Bortlik, éd., Adrien Turel, 1990
  • H. Loetscher, Lesen statt klettern, 2003, 141-160
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 5.6.1890 ✝︎ 29.6.1957
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature