de fr it

KarlUetz

9.2.1902 à Hägendorf, 28.11.1965 à Oberthal, prot., de Sumiswald. Fils de Robert, forgeron, et de Maria Emma Grunder. Neveu de Karl Grunder. 1) 1924 Martha Geissler, fille de Paul, 2) 1953 Helene Zeller, fille de Paul Heinrich, 3) 1962 Marie Blaser, fille d'Ernst. Ecole normale de Hofwil. Instituteur à Fankhaus (comm. Trub, 1923-1946), U. fut en outre auteur de textes en dialecte. Après 1946, il traversa une crise personnelle, changeant souvent de poste. Il dut patiemment réapprendre à parler après une attaque cérébrale (1956). Dans son livre le plus connu, Währschafts u Wärkligs us em alte Trueb (1932, réédité à plusieurs reprises), il décrit la vie quotidienne et le travail des habitants de la vallée de la Trub. U. écrivit aussi plusieurs pièces de théâtre, dont Der verlornig Suhn (1938) et Zwo Stube (1942), et publia un volume de nouvelles sur l'Emmental (Erläbts Ämmital, 1958), ainsi que des souvenirs d'enfance (Mys Worbletal: Mys Chinderland, 1962).

Sources et bibliographie

  • H. Sommer, Volk und Dichtung des Emmentals, 1969, 258-260
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 9.2.1902 ✝︎ 28.11.1965
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature

Suggestion de citation

Schmid, Christian: "Uetz, Karl", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.02.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012358/2013-02-15/, consulté le 19.01.2021.