de fr it

Hans FranzVeiras

1576/1577 à Payerne, 15.11.1672, prot. Fils de Nicolas de Verace, médecin. Secrétaire de Jacques Bongars (vers 1598-1610), V. fit la connaissance de Jakob von Graviseth à Strasbourg. Il travailla ensuite à la chancellerie de l'électeur palatin Frédéric V. Après la bataille de la Montagne Blanche (1620), il se réfugia à Strasbourg pour cause de religion. Entre 1630 et 1671, il vécut probablement surtout à Zurich. Le récit satirique Heutelia (1658, anagramme de Helvetia), attribué autrefois à Graviseth, est probablement l'œuvre de V.; il est possible que Graviseth ait traduit en allemand l'ouvrage initialement rédigé en latin. Il s'agit de la description d'un voyage à travers la Suisse d'un calviniste, d'un luthérien et d'un prêtre catholique, accompagnés parfois de deux Anglais, dans laquelle sont évoqués les usages juridiques, la situation politique et les problèmes confessionnels de la Suisse vers 1638.

Sources et bibliographie

  • W. Weigum, éd.,Heutelia, 1969, 328-351 (avec postface)
  • Correspondance, AEB
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1576/1577 ✝︎ 15.11.1672
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature