de fr it

JakobVetsch

28.10.1879 à Nesslau, 22.11.1942 à Zurich, prot., de Grabs. Fils de Jakob, instituteur, et de Seline Näf. 1) 1918 Marguerite Hübscher, fille de Jacques, financier, 2) 1942 Frieda Honstetter. Etudes de lettres à l'université de Zurich (allemand, anglais et philosophie, doctorat en 1907), puis de droit et d'économie politique dès 1909, (examen d'Etat en 1914, stage dans l'étude d'avocat Fick, doctorat en droit en 1917). Rédacteur au Schweizerisches Idiotikon dès 1903. Secrétaire de la Société suisse des brasseurs (1916-1922). Après avoir observé les effets négatifs du capitalisme à Paris et à Londres, V. publia en 1923, à compte d'auteur, le roman utopique Die Sonnenstadt qu'il diffusa comme texte de propagande et qu'il compléta avec la Mundistische Schriftenfolge (6 vol., 1923-1924). Ces œuvres prônant l'abolition de l'argent et l'amour libre se heurtèrent à de vives réactions de rejet. V. tomba en faillite et fuit à Vaduz pour échapper à un internement psychiatrique forcé. A partir de 1934, il vécut oublié à Oberägeri après s'être distancié de sa doctrine.

Sources et bibliographie

  • Die Sonnenstadt, 1982 (réimpr. légèrement abrégée avec postface biogr. de Ch. Linsmayer)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 28.10.1879 ✝︎ 22.11.1942
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature