de fr it

MarieWalden

10.11.1834 (Marie Henriette Bitzius) à Lützelflüh, 26.8.1890 à Berne, prot., de Berne. Fille de Jeremias Gotthelf. 1855 Ludwig Rüetschi, pasteur à Sumiswald. Institut pour jeunes filles Berthoud à Neuchâtel (1850-1852). Après la mort de son époux (1867), W. s'installa à Berne avec ses six enfants. Elle publia sous le pseudonyme de W. dès 1877 de nombreux récits situés en milieux rural et urbain, dont les personnages, généralement féminins, vivent en butte à la misère, l'indifférence et l'incompréhension. L'allemand standard prédomine dans la narration, tandis que les dialogues empruntent soit le suisse alémanique, soit le français parlé par les patriciens de la ville de Berne. W. signa aussi des portraits de son père, de son frère Albert Bitzius et de sa mère. Dans ce dernier, elle évoque tout ce que l'œuvre de son père doit à sa mère.

Sources et bibliographie

  • Fonds Jeremias Gotthelf, BBB
  • W. Hutzli, Henriette Rüetschi-Bitzius, die ältere Tochter Jeremias Gotthelfs, 1976
  • M. Marti, D. Stump, «Marie Walden, die Tochter von Jeremias Gotthelf, 1834-1890», in Töchter berühmter Männer, éd. L.F. Pusch, 1993, 239-273
  • Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 27, 428
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 10.11.1834 ✝︎ 26.8.1890
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature