de fr it

WernerWeber

13.11.1919 à Huttwil, 1.12.2005 à Zurich, prot., de Sulz (AG) et, en 1987, de Zurich. Fils de Kaspar, chef d'atelier, et de Maria Karolina Kurz. 1946 Marie-Louise Bachem, fille d'Alexander, commerçant. Gymnase à Winterthour (maturité en 1938), études de langue et littérature allemandes et d'histoire à l'université de Zurich (1939-1945), doctorat (1945). Maître au gymnase de Winterthour (1945-1946). W. fut rédacteur de la NZZ (1946-1973, rubrique littérature, art et sciences, qu'il dirigea dès 1951). Professeur ordinaire de critique littéraire à l'université de Zurich (1973-1987). Encourageant les talents, il soutint dans ses critiques des auteurs comme Friedrich Dürrenmatt, Peter Bichsel, Kurt Marti, Walter Vogt, Gerhard Meier, Jürg Federspiel, E.Y. Meyer. Il se fit un nom grâce à ses articles hebdomadaires dans la NZZ (réunis sous le titre Tagebuch eines Lesers, 1965), qui couvraient un large éventail de courants littéraires.

Sources et bibliographie

  • T. Feitknecht, éd., Werner Weber: Briefwechsel des Literaturkritikers aus sechs Jahrzehnten, 2009
  • A. Maass, B. Heinser, éd., Verlust und Ursprung, 1989 (avec liste des œuvres)
  • Killy, Literaturlex., 12, 168-169
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 13.11.1919 ✝︎ 1.12.2005
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature