de fr it

HeinrichWittenwiler

Mentionné pour la première fois en 1387 (maister Hainrich von Wittenwile), témoin et arbitre en 1387 et 1389, avocat de la curie de Constance en 1395, identifié avec l'auteur de l'épopée satirique et didactique Der Ring, qui se nomme lui-même au vers 52 Hainreich Wittenweilär. Il s'agit sans doute d'un juriste issu de la petite noblesse de Suisse orientale; peut-être fut-il un clerc marié (clericus uxoratus) et plus tard gouverneur épiscopal. Le poème, composé vers 1408-1410 à Constance et conservé dans un unique manuscrit (vers 1410), est considéré comme le plus important ouvrage narratif du bas Moyen Age en langue allemande. Traditionnel dans sa matière et sa versification, il donne un récit farcesque des noces paysannes orgiaques de Bertschi et Mätzli, après avoir narré quelques aventures piquantes du rusé chevalier Neidhart chez les paysans. Il laisse finalement l'intrigue s'épuiser après une série de scènes sanguinaires, imitation grotesque des épopées ayant pour héros Dietrich de Vérone (Dietrich von Bern). Dans ce substrat narratif, on distingue des passages didactiques qui relèvent de la littérature savante, tant sacrée que profane, ou qui s'inspirent de l'expérience quotidienne des clercs et des laïques. L'œuvre est d'une grande complexité, d'autant qu'elle contient des allusions aux événements contemporains (guerres d'Appenzell, 1401-1429), des mises en perspectives allégoriques et une sorte de paratexte (lignes de couleur dans la marge du manuscrit, indiquant si le texte est sérieux ou non). Elle présuppose des lecteurs cultivés, prêts à se laisser à la fois distraire et stimuler intellectuellement par un jeu littéraire exigeant, aux règles subtiles. Cela pourrait expliquer sa diffusion restreinte.

Sources et bibliographie

  • H. Brunner, éd. et trad., Der Ring, 21999 (d'après le texte d'E. Wiessner)
  • Ms., Bayerische Staatsbibliothek, Munich
  • E.C. Lutz, Spiritualis fornicatio: Heinrich Wittenwiler, seine Welt und sein "Ring", 1990
  • O. Riha, Die Forschung zu Heinrich Wittenwilers "Ring", 1851-1988, 1990
  • VL, 10, 1999, 1281-1289
  • O. Riha, «Die Forschung zu Heinrich Wittenwilers "Ring", 1988-1998"», in Vom Mittelalter zur Neuzeit, éd. D. Klein et al., 2000, 423-430
  • T. Bulag, Enzyklopädische Dichtungen, 2001, 189-336
  • H.-J. Bachorski, Irrsinn und Kolportage, 2006
  • S. Hagen, Heinrich Wittenwilers "Ring" - ein ästhetisches Vexierbild, 2008
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques Première mention 1387
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature