de fr it

ErnstZahn

24.1.1867 à Zurich, 12.2.1952 à Zurich, prot., de Zurich, bourgeois d'honneur de Meggen. Fils de Wilhelm, hôtelier, et d'Anna Buck. Lina Fäh. Formation hôtelière à Genève, en Italie et en Angleterre. Associé en 1887 du buffet de la gare de Göschenen, repris par son père en 1880, W. en devint propriétaire en 1897. Il vécut dès 1917 de sa plume, alternativement à Zurich et Meggen. Membre de l'exécutif de Göschenen (1899-1900), président de commune (1900-1917), député au Grand Conseil uranais (1904-1916). Cofondateur et président de la Société de théâtre de Zurich en 1918, président de la Société suisse des écrivains (1913-1914) et de l'Union suisse des théâtres (1921-1950). Ses romans, captivants, se déroulent souvent dans les montagnes suisses (notamment Albin Indergand, 1901 et Frau Sixta, 1926, adapté au cinéma en 1938). Son œuvre, très appréciée surtout en Allemagne, tomba dans l'oubli après 1945. Docteur honoris causa de l'université de Genève en 1909.

Sources et bibliographie

  • Fonds, ZHBL
  • C. Kohl, Ernst Zahn als Dichter und Mensch, 1947
  • F. Ammann, «Ernst Zahn, Schriftsteller und Poet 1867-1952», in Schweizer Gastgeberfamilien, 1982, no 19, 18-21
  • Ch. Linsmayer, Literaturszene Schweiz, 1989, 62-63
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 24.1.1867 ✝︎ 12.2.1952
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature

Suggestion de citation

Bigler-Marschall, Ingrid: "Zahn, Ernst", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.03.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012421/2012-03-16/, consulté le 30.11.2020.