de fr it

Josef IgnazZimmermann

15.10.1737 (Josef Johann Victorin) à Schenkon, 9.1.1797 à Merenschwand, cath., de Sursee. Fils de Hans Martin et d'Anna Maria Buechern. Noviciat chez les jésuites à Landsberg am Lech (Bavière, 1755-1757), professeur au collège d'Amberg (Bavière, 1757-1759) et au collège de Dillingen (Bavière, 1759-1761). Etudes de théologie à Ingolstadt (1761-1765), ordination à Eichstätt (1765), année de probation (tertiat) à Oettingen (Bavière, 1765-1766). Professeur de rhétorique au collège de Soleure (1766-1769, 1770-1774), à Munich (1769-1770, où Johann Michael Sailer fut l'un de ses élèves), puis à Lucerne (1774-1795) après la suppression de l'ordre par le pape. Z. introduisit ses élèves à la littérature universelle et encouragea, appuyé par les autorités municipales, le théâtre scolaire en allemand. Sous son impulsion, cette activité connut un dernier apogée grâce à ses traductions et à ses drames patriotiques (Wilhelm Tell, 1777; Nikolaus von Flüe [...], 1781; Erlachs Tod, 1790). Ses pièces furent encore représentées au XIXe s. En outre, Z. rédigea des manuels scolaires, en allemand et en français, s'adressant également aux jeunes filles.

Sources et bibliographie

  • C. Sommervogel, éd., Bibl. de la Compagnie de Jésus, 8, 1898
  • HS, VII, surtout 313, 458
  • J.-M. Valentin, Le théâtre des Jésuites dans les pays de langue allemande, 2, 1984
  • F. Strobel, Schweizer Jesuitenlexikon, ms., 1986
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 15.10.1737 ✝︎ 9.1.1797

Suggestion de citation

Oberholzer, Paul: "Zimmermann, Josef Ignaz", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.07.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012426/2013-07-16/, consulté le 28.10.2020.