de fr it

Adelgottsaint

Mentionné dès 1151, 3.10.1160 . Moine cistercien de Clairvaux, élève de saint Bernard. Evêque de Coire de 1151 à 1160, on le rencontre fréquemment dans la suite du roi Conrad III et de l'empereur Frédéric Ier. A. réorganisa son diocèse et rénova la vie religieuse, réforma les couvents de Müstair, Cazis et Schänis et mit de l'ordre dans leur situation économique. En 1154, il plaça Cazis sous l'obédience du couvent de Saint-Lucius, à qui il transféra l'hôpital Saint-Martin de Coire et les biens de Mistail, couvent de femmes supprimé. Il consacra en 1160 la crypte du couvent de Marienberg, transféré de Scuol au val Venosta. Les biens du chapitre dans le val Venosta, la Basse-Engadine, l'Oberhalbstein et le val Bregaglia furent augmentés de façon considérable en 1160 par une donation d'Ulrich III de Tarasp. A. est vénéré comme saint depuis le XVIIe s. dans le diocèse de Coire.

Sources et bibliographie

  • HS, I/1, 476
  • U. Affentranger, Die Bischöfe von Chur in der Zeit von 1122 bis 1250, 1975, 40-64
  • O.P. Clavadetscher, «Die Urkunde Bischof Adelgotts von Chur vom Jahre 1154 für das Prämonstratenserkloster St. Luzi in Chur», in Geschichte und Kultur Churrätiens, éd. U. Brunold, L. Deplazes, 1986, 311-329
Liens
Autres liens
e-LIR