de fr it

Friedrich vonAmberg

vers le milieu du XIVe s. à Amberg (Haut-Palatinat, D), 27.6.1432 à Fribourg. Etudes à Strasbourg, à la faculté de théologie de Paris en 1389, puis à Avignon. Nommé magister theologiae en 1392 par le pape Clément VII. On trouve A. dès août 1393 au couvent des franciscains de Fribourg, où il exerce les fonctions de gardien (dans un esprit réformateur) et de provincial des frères mineurs de Haute-Allemagne. Accompagnant en 1404 le dominicain et prédicateur populaire Vincent Ferrier, qui prononce les sermons de carême à Fribourg, Morat, Payerne, Avenches et Estavayer, il rédige seize sermons. Il laisse une importante collection de dix-huit manuscrits, conservés à la bibliothèque de son couvent: textes philosophiques et théologiques provenant de Bologne, Paris et Oxford, histoires de son ordre et collections de sermons et d'exempla, qui témoignent de son intérêt pour la pensée franciscaine radicale, aussi bien théorique que pratique.

Sources et bibliographie

  • C. Jörg, «Untersuchungen zur Büchersammlung Friedrichs von Amberg», in RHES, 69, 1975, 1-117
  • R. Imbach, «Die philosophiehistorische Bedeutung der Büchersammlung Friedrichs von Amberg», in Zur geistigen Welt der Franziskaner im 14. und 15. Jahrhundert, éd. R. Imbach, E. Tremp, 1995, 25-44
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers le milieu du XIVe s. ✝︎ 27.6.1432