de fr it

Altheussaint

Probablement parent de Charlemagne, A. l'aurait accompagné en 786 ou 788 à Rome où il reçut du pape Adrien Ier une confirmation de privilège (document apocryphe). Il fut à la fois abbé de Saint-Maurice et évêque du diocèse de Sion, à cause de l'importance stratégique de la civitas Vallensium pour les Francs. Avant 796/798, il prit part à Tegernsee (Bavière) à l'arbitrage entre le couvent et Freising (Bavière). Son nom est associé à la reconstruction de l'abbaye de Saint-Maurice et à un coffret-reliquaire commandé en l'honneur de Marie pour la cathédrale de Sion. Fêté encore aux XVIIIe et XIXe s., le 13 mars à Saint-Maurice et le 23 septembre à Sion.

Sources et bibliographie

  • HS, I/5, 138-139; IV/1, 414-415