de fr it

Anna

Selon la tradition, une ermite, appelée "petite sœur Anna", vécut au XIIIe s. entre le lac de Lauerz et le couvent de cisterciennes de l'Au (comm. Steinen), dans l'église duquel elle fut enterrée. Une source miraculeuse aurait jailli plus tard de sa tombe. La première description que l'on en ait date de 1500. La découverte d'un puits lors des travaux de restauration de 1986-1987 n'infirme en rien la tradition.

Sources et bibliographie

  • R. Henggeler, Helvetia Sancta, 1968, 157-158
  • Zisterzienserbauten in der Schweiz, 1, 1990, 280