de fr it

Antoine de Padouesaint

1195 (Fernando) à Lisbonne, 13.6.1231 à Arcella près de Padoue. De famille noble. Chanoine de Saint-Augustin à Coïmbre (Portugal). Entré dans l'ordre des franciscains en 1220, A. fonda sur l'augustinisme la première théologie franciscaine. Prédicateur populaire en Italie du Nord et dans le sud de la France. Il prit part comme provincial de Lombardie (1227-1230) à la fondation des couvents franciscains de Locarno et Lugano. Saint populaire (canonisé en 1232, fête le 13 juin) invoqué en de nombreuses occasions (mariage, naissance, objets perdus, protection contre les épizooties, etc.), il fut particulièrement vénéré à l'époque baroque à Zufikon, Appenzell, Sankt Anton, Lucerne, Mastrils, Notkersegg, Schwytz, Münster (VS) et Reckingen (VS). Au XXe s., cette vénération s'étendit à Zurich et à Bâle où furent fondées de grandes églises dédiées à saint Antoine, à Egg, pèlerinage auquel le pape Pie XI offrit en 1926 une relique du saint, et à la grotte de saint Antoine dans l'église des capucins à Rapperswil (SG). La plupart des églises catholiques ont un tronc à l'effigie de saint Antoine (pain pour les pauvres).

Sources et bibliographie

  • L. Burgener, Die Wallfahrtsorte der katholischen Schweiz, 1864
  • LThK, 1, 673-675
  • HS, V/1, 415-416
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1195 ✝︎ 13.6.1231