de fr it

Kaspar vonBreitenlandenberg

Mentionné pour la première fois en 1439 à son entrée au monastère de Reichenau, 24.4.1463 à Constance. Fils de Hermann IV dit Schöch et d'Ursula Truchsess von Diessenhofen. Frère de Hermann (->) et de Wildhans (->). Profès à Reichenau. Etudes à Bologne, doctorat en droit canon en 1442. Cette même année, alors qu'il n'était encore que sous-diacre, B. fut nommé abbé de Saint-Gall par le pape Eugène IV. Au début, le nouvel abbé s'efforça de réformer le couvent avec l'aide des moines de Wiblingen. En 1451, il conclut un traité de combourgeoisie perpétuelle avec Zurich, Lucerne, Schwytz et Glaris. Après avoir été longtemps en conflit avec la ville de Saint-Gall, il fut sur le point de lui céder les droits de souveraineté de l'abbaye, mais en fut empêché par les Confédérés (1456). Sa mauvaise administration déboucha sur une querelle avec le couvent. Suspendu en 1457, il résigna sa charge en 1463.

Sources et bibliographie

  • HS, III/1, 1317-1319
En bref
Variante(s)
Kaspar von Landenberg
Dates biographiques Première mention 1439 ✝︎ 24.4.1463

Suggestion de citation

Bless-Grabher, Magdalen: "Breitenlandenberg, Kaspar von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 09.09.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012527/2008-09-09/, consulté le 20.01.2021.