de fr it

Konrad vonDussnang

Mentionné pour la première fois le 29 mars 1209, 1242 à Sankt Johann dans la vallée de la Thur. Moine (peut-être prieur) de l'abbaye bénédictine de Petershausen près de Constance. Abbé de Sankt Johann (1209-1242). Dussnang est considéré comme le deuxième fondateur du monastère. Sous sa direction, Sankt Johann connut un essor spirituel et économique remarquable. Un couvent de femmes (mentionné en 1219) rattaché par Dussnang ne survécut manifestement pas à son fondateur. Il persuada le comte Diethelm Ier de Toggenbourg de renoncer au droit de garde, qui fut transféré au roi Henri VII (1227), puis à l'empereur Frédéric II (1231); cette dernière cession fit de Sankt Johann un monastère impérial. En 1215, Dussnang prit part au quatrième concile de Latran, au cours duquel fut réglé le conflit qui l'opposait aux chevaliers de Saint-Jean de Bubikon: Sankt Johann renonçait à sa propriété à Bubikon en échange d'une indemnité.

Sources et bibliographie

  • W. Vogler, Das Kloster St. Johann im Thurtal, 1985
  • Helvetia Sacra, III/1, 1986, 1409-1410
  • F.W. Bautz, Biographisch-Bibliographisches Kirchenlexikon, 24, 2005
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques Première mention 29.3.1209 ✝︎ 1242

Suggestion de citation

Feller-Vest, Veronika: "Dussnang, Konrad von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.08.2020, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012578/2020-08-24/, consulté le 20.04.2021.