de fr it

ConradElye

Attesté dès 1375, 10.11.1423, église Saint-Martin de Bâle. Fils de Jean Hel, maître-bourgeois de Laufon, et de Gertrude. Etudes aux universités de Prague (bachelier ès arts 1375, maître ès arts 1385-1386, bachelier en droit 1387) et de Pavie (docteur en décret 1397). En 1381, clerc bâlois et notaire impérial, en 1382 doctor puerorum à Beromünster. Vicaire général de Bâle (1389-1393) et official (1391-1393). Prévôt du Grossmünster de Zurich (1389-1419). Archidiacre de Bâle (1412-1423). Official de Constance (1398-1423). Vraisemblablement en 1418, Martin V le pourvoit de l'évêché de Bâle, mais les difficultés qu'il éprouve à imposer son autorité le font renoncer.

Sources et bibliographie

  • HS, I/1, 193-194, 239, 303; I/2, 589-590, 832, 873; II/2, 583-585 (avec erreurs)
  • A. Meyer, Zürich und Rom, 1986, 219

Suggestion de citation

Jurot, Romain: "Elye, Conrad", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 12.01.2004. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012586/2004-01-12/, consulté le 23.11.2020.