de fr it

Ulrich vonEschenbach

Mentionné de 1168 à 1185 . Fils d'une certaine Adelinde ou Adelheid qui possédait des biens en Haute-Alsace. Frère de Konrad (->) et de Walter Ier. Baron. Vers 1168, E. apparaît comme avoué de l'abbaye cistercienne de Pairis en Alsace et, en 1173, il fait partie, comme laïc, de la suite de l'empereur Frédéric Ier. Le 18 avril 1178, il est attesté pour la première fois comme prévôt du couvent du Hof (Saint-Léger) à Lucerne; avec l'accord de son frère Konrad, une paroisse fut érigée et la chapelle du domaine conventuel transformée en église séculière autonome, ce qui correspond à une première étape de l'expansion de la ville de Lucerne. En 1185, les trois frères fondèrent le couvent de Kappel am Albis. Une croix processionnelle en argent et une couverture de livre en or repoussé du trésor de la collégiale de Lucerne sont attribuées à E.

Sources et bibliographie

  • Luzern 1178-1978, 1978, 44-51, 117-121
  • HS, III/1, 834, 844-845
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques Première mention 1168 Dernière mention 1185

Suggestion de citation

Hörsch, Waltraud: "Eschenbach, Ulrich von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 21.11.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012597/2005-11-21/, consulté le 23.11.2020.