de fr it

NicolasFries

vers 1420 en Haute-Alsace, 17.7.1498 à Bâle. Alias Nikolaus Feres ou Friesen. Après des études à l'université d'Erfurt, F. entre chez les ermites de Saint-Augustin et prend l'habit à Brisach en 1437. Il séjourne en Italie, puis enseigne successivement à Heidelberg et Strasbourg. Prieur des couvents de Fribourg-en-Brisgau (1448), puis de Bâle (1455). En 1456, F. est consacré à Rome évêque de Tripoli (Syrie). Attesté comme suffragant de celui de Bâle dès le 4 janvier 1457, il s'inscrit à l'université en été 1460. Auteur probable du De preliis et occasu ducis Burgundiae historia, ouvrage publié à Strasbourg en 1477.

Sources et bibliographie

  • A. Kunzelmann, Geschichte der deutschen Augustiner-Eremiten, 2, 1970, 30-33
  • HS, I/1, 229
  • Nouveau dict. de biogr. alsacienne, 12, 1988, 1053

Suggestion de citation

Jurot, Romain: "Fries, Nicolas", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 07.05.2003. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012621/2003-05-07/, consulté le 28.10.2020.