de fr it

NicolasGarriliat

Vraisemblablement originaire du diocèse de Genève. Abréviateur à la chancellerie pontificale et familier du pape à Rome, G. parvint à se faire attribuer de nombreux bénéfices. Chanoine de Lausanne depuis 1459/1465, il reçut en 1478 le priorat clunisien de Rüeggisberg, qui fut cependant incorporé à la prévôté du chapitre de Saint-Vincent à Berne en 1484. Le 13 novembre 1484, G. céda aussi son canonicat lausannois à Johannes Armbruster, premier prévôt de Saint-Vincent.

Sources et bibliographie

  • HS, III/2, 685-687; IV/3, 489-490
En bref
Variante(s)
Nicolas Garillat