de fr it

Geroldus

Mentionné entre 1110 et 1116 . Abbé de l'abbaye bénédictine de Pfäfers, G. en réforma l'économie, les mœurs et la liturgie. En 1110, Henri V, alors roi de Germanie, confirma les droits du couvent (immunité, libre choix de l'abbé, protection impériale). G. s'étant rangé du côté du pape dans la querelle des Investitures, Henri V, devenu empereur, lui substitua en 1114 l'un de ses partisans, l'évêque de Bâle Rodolphe de Homburg. En 1116, sur intervention de G., le pape Pascal II mit un terme à cette usurpation et confirma les droits de l'abbaye. Avant sa mort, G. fonda une messe commémorative en faveur des moines.

Sources et bibliographie

  • HS, III/1, 1003-1004
En bref
Dates biographiques Première mention 1110 Dernière mention 1116