de fr it

NicolausGerung

sans doute avant 1410, 1478 . Appelé aussi Blauenstein. Chapelain, homme de confiance et secrétaire de l'évêque de Bâle Jean de Fleckenstein (1430), chapelain à la cathédrale de Bâle (1436), détenteur de divers bénéfices. Immatriculé à la faculté des arts de Bâle en 1460. G. reclassa les chartes du chapitre cathédral. En 1439, il codirigea un pèlerinage à Einsiedeln (motivé par la peste). Ses Flores temporum sont la continuation d'une chronique franciscaine: couvrant la période 1349-1475, elles se fondent pour leur première partie sur l'historien Gobelinus Person et sur les observations de l'auteur depuis 1431 (concile de Bâle). Adversaire du pape Eugène IV, G. met en relief le rôle de l'empereur Frédéric III. Il évoque aussi des événements locaux comme les incendies de la ville de 1414 et 1417 ou la sécheresse de 1451. Il donne en complément une chronique des évêques de Bâle, riche en détails pour le XIVe s. et surtout pour le XVe, en particulier pour les guerres privées de Jean de Fleckenstein. En revanche, les tentatives de réforme monastique entreprises par son successeur sont à peine mentionnées. Apparemment insensible aux influences humanistes, écrivant dans un latin banal voire rudimentaire, G. fut cependant le premier historien du diocèse de Bâle.

Sources et bibliographie

  • «Fortsetzung der Flores temporum (1417-1475)», in Basler Chroniken, éd. A. Bernoulli, 7, 1915, 21-92
  • «Chronik der Basler Bischöfe», in Basler Chroniken, éd. A. Bernoulli, 7, 1915, 93-156
  • CMD-CH, 1, 270
  • VL, 3, 10-12
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Nicolaus Blauenstein
Dates biographiques ∗︎ sans doute avant 1410 ✝︎ 1478