de fr it

GotthardGiel von Glattburg

Mentionné pour la première fois en 1489, 13.4.1504 à Wil (SG). Fils de Rudolf (->). Descendant d'une ancienne famille de ministériaux saint-gallois. Ses sœurs Amalia (abbesse de 1507 à 1532) et Johanna (nonne) vécurent au couvent de Magdenau. G. devint gouverneur de Wil en 1490. Nommé abbé de Saint-Gall en mars 1491, il reçut la bénédiction de l'évêque Titus Veltri en mai de la même année en l'église Sainte-Marie-de-l'Ame de Rome (église des Allemands). Recourant à la médiation des quatre cantons protecteurs, G. conclut, en 1492, un accord avec Wil, qui fixait les droits des princes-abbés à l'égard de la ville. Il fit reconstruire le couvent de Mariaberg, près de Rorschach, qui avait été détruit en 1489, pour y installer l'école et l'administration. G. soutint les Confédérés dans la guerre de Souabe en leur fournissant des troupes. Il autorisa le premier marché hebdomadaire et aux grains à Rorschach en 1497, favorisant ainsi cette ville aux dépens de Steinach. En 1501, il fixa avec le bailliage de Thurgovie la frontière entre celui-ci et les territoires de l'abbaye, en dessinant ainsi la frontière qui sépare aujourd'hui encore les cantons de Saint-Gall et de Thurgovie.

Sources et bibliographie

  • HS, III/1, 1322-1323

Suggestion de citation

Vogler, Werner: "Giel von Glattburg, Gotthard", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.12.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012644/2006-12-11/, consulté le 02.12.2020.