de fr it

Aymon deGingins

vers 1465, 1537 à Bonmont. Fils de Jacques, seigneur de G. et de Divonne, et de Jeanne de Crescherel. Chanoine de Genève, prieur des bénédictins de Port-Valais (1481-1483), abbé commendataire des cisterciens de Bonmont (1483-1536), prieur des bénédictins de Saint-Sulpice (VD, 1500-1537) et des augustins de Nyon (1512). Son élection comme évêque de Genève en 1513 n'est pas confirmée par Rome. Vicaire général du diocèse de Genève (1527-1535). Face aux progrès de la Réforme à Genève, G. se retira à Bonmont (1535).

Sources et bibliographie

  • HS, I/3, 185; III/1, 1407,1485; III/3, 125-127; IV/2, 389
Liens

Suggestion de citation

Utz Tremp, Kathrin: "Gingins, Aymon de", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.11.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012647/2005-11-15/, consulté le 01.08.2021.