de fr it

Hugues deGrandson

Cité de 1200 à 1239 . Fils d'Ebal IV, seigneur de G., et de Béatrice. Frère d'Aymon (->) et de Pierre (->). En 1200, G. entre en religion à Romainmôtier. Sans doute prieur de Payerne dès 1212, il y apparaît de manière sûre en 1226. Proche de l'autorité diocésaine, il sert souvent de témoin ou de procureur à l'évêque. Plusieurs fois, il se préoccupe du sort du prieuré de Colmar, dépendance de Payerne, dans une grande détresse matérielle. C'est à son propos qu'il est cité une dernière fois en 1239.

Sources et bibliographie

  • HS, III/2, 441-442