de fr it

Othon deGrandson

Mentionné en 1299, entre le 26 et le 30.7.1309 à Sorgues près d'Avignon, couvent de Klingental à Bâle. Neveu d'Othon Ier (->). G. commence sa carrière ecclésiastique en Angleterre où il cumule divers bénéfices (Mancetter, "Wilquinton", Pickhill, York) en plus de canonicats à Autun et Lausanne. Prévôt du chapitre cathédral de Lausanne en 1304. Evêque de Toul en 1306, G. est transféré la même année sur le siège de Bâle. L'empereur Albert Ier lui refuse les droits régaliens (regalia) en raison de son hostilité envers les Habsbourg. G. confirme les franchises de Porrentruy en 1309. Il meurt en se rendant auprès du pape à la tête d'une ambassade en faveur d'Henri VII de Luxembourg, élu empereur.

Sources et bibliographie

  • HS, I/1, 184-185; 1/4, 379-380
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Jurot, Romain: "Grandson, Othon de", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 17.07.2007. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012652/2007-07-17/, consulté le 25.11.2020.