de fr it

JakobAmgrund

Cité entre 1462 et 1468, probablement d'origine obwaldienne. Maître à l'école du chapitre Saint-Léger (Hofschule) à Lucerne. A. copia en 1462 le Büchlein der ewigen Weisheit (livre de la sagesse éternelle ) de Henri Suso. Il écrivit en 1468 le drame Das Jüngste Gericht (Le jugement dernier).

Sources et bibliographie

  • J. Sidler, Die Bildungsverhältnisse im Kanton Luzern, 1970, 45

Suggestion de citation

Hörsch, Waltraud: "Amgrund, Jakob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 09.07.2001, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/012657/2001-07-09/, consulté le 03.12.2020.